Publié : 4 février 2009

herisson

rodolphe

 Hibernation

Le herisson hiberne en saison froide quand sa nourriture se raréfie.
Il cherche un renfoncement dans le terrain, à l’abri d’un arbre,de ronces... pour protéger son nid.
- S’il n’en trouve pas, il peut en creuser un lui même. Ensuite, il y construit un tas d’herbe, de feuilles et de brindilles.
- Une fois à l’intérieur, il effectue des petits sauts et des roulades pour tasser les parois et les rendre étanches. A l’interieur, la température ne doit pas être trop chaude, ni trop froide.

JPEG - 170.8 ko

 Durant son sommeil,

la température du herisson peut chuter de 20°c. C’est pourquoi il doit se réveiller toutes les semaines pour éliminer l’acidose qui s’installe durant ses hypothermies. Cependant, à chaque réveil, sa température remonte à la normale,ce qui a pour effet de reduire ses réserves de graisse.
- Lorsque sa réserve de graisse devient trop basse, le herisson doit reprendre une vie normale quelle que soit la météo.

 Alimentation

Le hérisson se nourrit de petites limaces et de petits escargots, dont la coquille fait moins de 18 mm de diamètre. Il peut aussi se nourrire de lombrics, de carabes, de chenilles, d’araignées, et parfois des grenouilles, lezards, jeunes rongeurs, oisillons, oeufs, charognes, de fruits et champignons.