Publié : 19 octobre 2008

USA Samedi 18.10.2008

Ce matin nous avions rendez-vous à Pine Point à 9h30.

Nous sommes allés visiter le Pequot Museum qui se trouve près de Stonington. Il s’agit d’un musée qui retrace l’histoire de la tribu des Pequots.

JPEG - 118.2 ko
pequot museum entrance

Nous avons cette fois eu une visite guidée. La visite commence avec une exposition sur la période glacière. La calotte glacière était trop épaisse pour que les animaux puissent y vivre. Puis, lorsqu’il y eu un peu de dégel, les animaux firent leur apparition.

L’exposition suivante explique quels animaux vivaient dans la région : des mastodontes, des tigres à dents de sabre, de grands loups, des castors géants... Certaines de ces espèces ont disparu lorsque le climat s’est réchauffé, d’autres ont adapté leur taille à leur nouvel environnement.

L’exposition expliquait comment les Amerindiens venaient dans le nord pour chasser le caribou et leur souci de ne prendre que ce qui était nécessaire à leur survie. La guide nous a expliqué que les Amérindiens utilisaient tout de l’animal, les cornes, les mâchoires, les os, les tendons... Les Amérindiens récupéraient la peau pour en faire des vêtements, les os pour en faire des outils, les tendons pour attacher des choses...

JPEG - 102.2 ko
pequot museum

L’exposition suivante expliquait comment les Pequots utilisaient toutes les plantes possibles, soit pour leurs vertus médicinales, soit comme nourriture... L’exposition suivante comparait les outils du passé aux outils modernes. Certes, les outils modernes sont plus perfectionnés, mais ils existaient sous des formes plus simples bien avant. Les Amérindiens avaient à leur disposition tous les outils dont ils avaient besoin.

L’exposition suivante expliquait comme les Amérindiens sont devenus des agriculteurs. La société amérindienne était matriarchale. Les femmes cultivaient le maïs, les haricots et les courges. Ces trois plantes étaient appellées les Trois Soeurs. Le maïs servait de tuteur aux haricots et les courges empêchaient les mauvaise plantes de pousser.

Puis, nous avons vu une reconstitution d’un village Pequot avant l’arrivée des blancs... Chaque personne avait son rôle à jouer pour que la tribu survive. Les hommes chassaient et pêchaient tandis que les femmes s’occupaient des cultures... La guide nous a expliqué que les vieilles personnes étaient très respectées car dépositaires du savoir. Les Pequots n’abandonnaient ni leurs veillards, ni leurs jeunes : les uns représentants le savoir, les autres l’avenir.

Le village suivant était une reconstitution d’un village après la venue des blancs. Avant, il n’y avait pas de palissades, après celle-ci devint nécessaire. Les Pequots pensaient que la terre ne pouvait pas être la propriété de quelqu’un. Après leur venue, ils durent défendre leur territoire et cette perception de la terre disparut.

Nous avons vu après un film sur les guerres indiennes. Cette guerre débuta lorqu’un Hollandais tua un Pequot. Les Pequots tuèrent alors un Anglais en rétribution. Les Anglais voulurent alors venger leur mort et demandèrent aux Pequots de leur donner celui qui avait tué cet anglais. Les Pequots refusèrent et s’ensuivit une guerre. Les Pequots cherchèrent de l’aide auprès d’une tribue, les Narragansetts, qui avaient longtemps été ennemis. Ceux-ci leur refusèrent l’aide et aidèrent les anglais à combattre les Pequots. Les Pequots devinrent les esclaves des Narragansetts et des Mohigans.

JPEG - 118.2 ko
pequot casino

Après le film, il y avait une exposition sur la vie des Pequots en tant qu’esclaves. Les Pequots purent garder leur territoire, leur réserve grâce à une Amérindienne qui refusa de quitter leur territoire hostile... Les autres partirent pour trouver un travail ailleurs. Lorsqu’elle sentit qu’elle allait mourir, elle réussit à convaincre sa famille de revenir vivre sur la réserve. Ils essayèrent de faire de l’élevage, de cultiver, sans succès. Ils remarquèrent que les blancs aimaient jouer, et alors ils fabriquèrent une salle de bingo. Cette salle devînt la plus grande des environs, puis ils ont construit un casino qui leur permit de survivre et même de s’enrichir...

JPEG - 129.6 ko
view from pequot museum

Les élèves qui le désiraient ont pu monter en haut de la tour. De là on voyait le Casino et la réserve...

Nous sommes rentrés à une heure moins le quart et avons passé l’après-midi avec nos familles d’accueil.