Vous êtes ici : Accueil > ARCHIVES > Année scolaire 2011.12 > Projets d’établissement > Classe Cinéma > Le dernier roi d’Ecosse
Publié : 11 avril 2012

Le dernier roi d’Ecosse

Réalisateur

Un film britannique de Kevin Macdonald.

Les acteurs

• Forest Whitaker : Idi Amin Dada

• James McAvoy (VF : Alexis Victor) : Nicholas Garrigan

• Gillian Anderson : Sarah Zach

• Kerry Washington : Kay Amin

• David Oyelowo : Docteur Junju

Récompenses

- Hollywood Film Festival 2006 : Acteur de l’année (Forest Whitaker)
- National Board of Review 2006 : Meilleur acteur (Forest Whitaker)
- Golden Globe 2006 : Meilleur acteur (Forest Whitaker)
- Oscar du cinéma 2007 : Oscar du meilleur acteur (Forest Whitaker)
- Prix du Cercle des critiques de film de Londres 2007 : Meilleur acteur (Forest Whitaker)
- BAFTA Awards 2007 : Meilleur acteur (Forest Whitaker)
- BAFTA Awards 2007 : Meilleur scénario adapté (Peter Morgan, Jeremy Brock)
- BAFTA Awards 2007 : Meilleur film britannique de l’année (Peter Morgan, -Lisa Bryer, Kevin Macdonald, Jeremy Brock, Charles Steel, Andrea Calderwood)
- Screen Actors Guild Awards 2007 : Meilleur acteur (Forest Whitaker)

Synopsis

Nicholas Garrigan (personnage fictif), jeune médecin écossais tout juste diplômé en 1970, débarque en Ouganda en quête d’aventure. Peu après son arrivée, alors qu’il travaille dans un hôpital de brousse, il fait la connaissance d’Idi Amin Dada, qu’un putsch vient de porter au pouvoir.

Celui-ci lui propose de devenir son médecin personnel.

Séduit par le charisme du chef de l’État et enthousiaste quant au destin de ce jeune pays, le jeune médecin devient rapidement confident du dictateur (son « plus proche conseiller ») et se retrouve pris au piège de la folie meurtrière d’Amin.

Parviendra-t-il à s’en sortir ?

Biographie d’Idi Amin Dada

Idi Amin Dada Oumee est né à Kampala, en Ouganda, le 17 mai 1928 et mort à Djeddah, en Arabie Saoudite, le 16 août 2003.

Après une enfance difficile marquée par l’abandon de son père et les discriminations qui l’empêchent de suivre une scolarité normale, il est recruté, en 1947, comme simple soldat par l’armée britannique en raison de son impressionnante carrure : 1.91 mètres pour 100 kg.

Il monte progressivement en grade : caporal, sergent, chef de peloton puis effendi, le plus haut grade pour les Noirs dans l’armée britannique d’Afrique. On le trouve habile, obéissant, zélé envers ses supérieurs mais également cruel. En 1961, il est l’un des deux seuls Ougandais devenus officiers, avec le grade de lieutenant.

Envoyé à plusieurs reprises mâter des rébellions, il fait preuve d’une rare violence et d’actes de barbarie qui ne lui valent que quelques réprimandes car les Britanniques savent que l’indépendance de l’Ouganda est proche.

Elle survient en 1962 et Amin dada poursuit son ascension au sein de l’armée, devenant chef d’état-major en 1966. Mais il est impliqué dans une affaire de contrebande et de détournement de fonds de l’armée et les luttes pour le pouvoir s’accentuent. Amin Dada est mis en résidence surveillée et perd son rôle de chef d’état-major.

Apprenant que le chef de l’Etat projette de le faire arrêter, il s’empare du pouvoir par un coup d’Etat le 25 janvier 1971. Si sa prise de pouvoir trouve un accueil favorable auprès de la population et de la communauté internationale, sa politique de répression, sa cruauté, la militarisation du régime, la paranoïa d’Amin Dada qui l’amène à mener des actions plongeant le pays dans la pénurie et le dénuement (expulsion des populations indiennes), conduisent les uns et les autres à le rejeter progressivement.

Le 11 avril 1979, Amin Dada est forcé de fuir la capitale ougandaise, Kampala, et de partir en exil, d’abord en Libye puis en Arabie Saoudite où il finit ses jours.

Personnage complexe, effrayant, imprévisible, il laisse un pays exsangue et traumatisé.

Quelques faits marquants :

- En 1962, il est envoyé mettre un terme aux querelles opposant les populations ougandaises et Turkana, populations d’Afrique de l’Est à propos du bétail. Une enquête met au jour que son escadron a commis un véritable massacre : meurtres, actes de torture, Turkana brûlés vifs.
- Amin Dada est un véritable athlète : champion de natation, de boxe, joueur de rugby, amateur de courses automobiles.
- Le 4 août 1972, si Amin Dada exige que les 60 000 Asiatiques présents en Ouganda quittent le pays dans un délai de 90 jours, c’est à la suite d’un rêve qu’il aurait fait et dans lequel Dieu lui aurait ordonné de les expulser.
- Le 27 juin 1976, un avion airbus d’Air France reliant Tel Aviv à Paris est détourné par des Palestiniens et autorisé à atterrir à l’aéroport international d’Entebbe, au sud de Kampala. Amin Dada en profite pour se poser en médiateur sur la scène internationale. Mais des commandos israéliens attaquent l’aéroport et libèrent les otages. Trois d’entre eux périssent durant l’attaque israélienne, une quatrième, âgée de 75 ans, hospitalisée, est exécutée sur ordre du dictateur après l’intervention israélienne.
- En 1975, après s’être proclamé maréchal et président à vie, il convie les médias à le voir porter sur une chaise par des hommes d’affaires occidentaux.
- Il se faisait fabriquer des costumes sur mesure pour porter des décorations de la Seconde Guerre mondiale et s’attribuait des titres, comme celui de « roi d’Ecosse », d’où le titre du film.
- On estime que son régime aurait fait entre 100 000 et 500 000. Aujourd’hui, on s’accorde sur le chiffre approximatif de 300 000 morts.

Ouganda

L’Ouganda est un Etat d’Afrique de l’Est, de l’Afrique des Grands lacs. Ainsi, le pays comprend une grande partie du lac Victoria, dans lequel le Nil blanc prend sa source. Il possède des frontières communes avec la République démocratique du Congo, le Kenya, le Rwanda, le Soudan du Sud et la Tanzanie.

Sa superficie dépasse les 240 000 km2 et le pays compte aujourd’hui plus de 30 millions d’habitants. Sa capitale est Kampala.

Ancienne colonie britannique, le pays accède à l’indépendance en 1962. L’économie du pays repose sur l’agriculture : culture du café, de la canne à sucre, du coton et de la patate douce. On y exploite également des hydrocarbures dont du pétrole.